„Game Changers – Women in Agriculture“

Les femmes font la différence. Bien que leur potentiel pour favoriser le développement rural soit considérable, il reste souvent inexploité. Nous voulons changer cette situation. Grâce à vous, nous aimerions nous inspirer de sept femmes qui ont réussi. Ces femmes font évoluer leur village, leur province, leur pays. Elles induisent un changement durable. Elles sont de vraies « Game Changers ».

 

En quoi consiste cette initiative ?

Nous cherchons des femmes issues du milieu rural qui ont exercé un impact positif sur leur environnement par des idées novatrices et un engagement exceptionnel en faveur de l'agriculture durable et du développement rural.

Ces femmes sont des modèles et œuvrent dans les pays partenaires de l'initiative spéciale « UN SEUL MONDE sans faim » en Afrique, en Asie et en Amérique latin. Cette distinction récompense leur engagement. « Game Changers – Women in Agriculture » veut montrer comment la coopération au développement peut être encore plus efficace grâce au soutien apporté aux femmes.

L'histoire inspirante des lauréates sera présentée au moyen d'un site multimédia, d'une exposition itinérante et d'une campagne sur les réseaux sociaux et étayée d'informations générales complémentaires.

 

 

*** Le délai de nomination a expiré ***

La période de nomination pour le prix « Game Changers - Women in Agriculture » est officiellement terminée. Nous remercions toutes les organisations partenaires de l'initiative « UN SEUL MONDE sans faim » pour leurs nombreuses propositions de femmes ayant déjà induit un changement dans l’espace rural. Nous sommes très heureux de compter en tout 48 nominations, dont chacune est unique et inspirante. Leurs histoires prouvent une fois de plus que c’est l’engagement des femmes qui apporte un changement dans l’espace rural.

 

 

Comment les « Game Changers » sont-elles sélectionnées parmi les nominées ?

Le 4 août, un éminent jury international se réunira et, après avoir évalué toutes les nominations en détail, sélectionnera les sept femmes qui recevront le « Game Changers Award ».

 

Le jury du « Game Changers Award » est composé de six femmes d’influence qui s’engagent depuis de nombreuses années pour des causes environnementales, économiques et sociales au sein du développement rural international et de la coopération au développement.

 

Les membres du jury sont les suivants :

 

Marjeta Jager, directrice générale adjointe de la Commission européenne, responsable de la coopération internationale et développement international (Bruxelles, Belgique)

Wanjira Mathai, vice-présidente et directrice régionale pour l'Afrique à l'Institut des ressources mondiales (Washington D.C.) et directrice de la fondation Wangari Mathai Stiftung (Kenya)

Regina Birner, présidente de la division « changement social et institutionnel dans le développement agricole » à l’institut des sciences agricoles tropicales de l’université de Hohenheim (Allemagne)

Halatou Dem, PDG de l’entreprise « Les Céréales de TATAM SARL » (Bamako, Mali)

Nana Adjoa A. Sifa, initiatrice et PDG de l’entreprise sociale « Guzakuza - Growing Agripreneurs » (Accra, Ghana)

Petra Bentkämper, présidente de l’association des paysannes et des femmes rurales en Allemagne (Berlin, Allemagne)

 

 

Que se passe-t-il après que les sept « Game Changers » ont été choisies ?

Entre juillet et septembre, nous communiquerons avec les sept lauréates du prix pour ensuite pouvoir partager leurs histoires au grand public.

 

 

Comment avons-nous appris des femmes ?

Les nominées ont été proposées par les partenaires de l'initiative « UN SEUL MONDE sans faim », dont :

  • organisations non gouvernementales
  • instituts de recherche
  • entreprises
  • organisations chargées de la mise en œuvre, KfW et GIZ
  • particuliers engagés y compris des auto-nomination

 

 

Quelles femmes recherchons-nous ?

Pour être désignée « Game Changer », une candidate doit satisfaire aux critères suivants (critères de sélection) :

  • elle a bénéficié d'une coopération/d'une aide dans le cadre de l'initiative SEWOH ou a contribué à la façonner
  • elle apporte une contribution décisive au développement rural et à la transformation agricole – par exemple, comme agripreneure, dirigeante d'une organisation, chercheuse dans le secteur de l'agriculture ou porteuse d'une pensée novatrice et originale.
  • elle a réussi grâce à une idée, une méthode ou une technologie judicieuse à avoir un impact durable et ciblé dans un village, dans une région, à l'échelle nationale, régionale ou mondiale
  • elle sert de modèle aux femmes de son environnement ou d'autres régions
  • elle souhaite partager son histoire et ainsi motiver les autres.
  • par son engagement, elle contribue à une développement qui est aussi bien socialement inclusif qu’économiquement viable et écologiquement durable.

 

 

Quel prix les lauréates recevront-elles ?

Chacune des sept lauréates recevra une dotation destinée à financer des formations complémentaires et continues ou la participation à un événement qui les enrichit dans leur domaine, d'une valeur totale de 1 500 euros maximum.

 

 

Pourquoi mettons-nous l’accent sur les femmes ?

Les ODD 2 (Faim « zéro ») et 5 (Égalité entre les sexes) sont étroitement liés. Les femmes jouent un rôle clé dans le développement durable, en particulier dans les zones rurales. Elles ont un rôle central dans la concrétisation des changements économiques, environnementaux et sociaux.

L'autonomisation des femmes est essentielle non seulement pour le bien-être individuel, mais aussi pour les familles et les communautés rurales ainsi que pour la sécurité alimentaire. D'après les estimations de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), environ 150 millions de personnes pourraient être préservées de la famine si, dans le secteur de l'agriculture, les femmes des pays en développement avaient les mêmes moyens et possibilités pour leur production agricole et ainsi leur récolte que les hommes. Si nous soutenons les femmes dans l'agriculture, nos efforts en matière de développement ont de bien meilleures chances d'avoir des résultats et des effets durables.

A une décennie de l'année cible 2030 fixée pour atteindre les Objectifs de développement durable (ODD), des avancées sont à noter. Néanmoins, dans de nombreux domaines, les femmes continuent d'être désavantagées à de nombreux égards par rapport aux hommes. Leurs droits fonciers, leurs droits de participation ainsi que leur accès aux ressources sont plus limités. Elles sont moins valorisées et en de nombreux endroits, elles sont plus exposées à l'insécurité alimentaire que les hommes.

Comment le fait de donner plus de responsabilités aux femmes peut-il renforcer les effets de la coopération au développement en milieu rural ? Quelles avancées peut-il y avoir au niveau de l'ODD 2 et du développement rural si nous œuvrons davantage en faveur de l'égalité des sexes ? Le processus « Game Changers » nous fournit des réponses et de l'inspiration.

 

 

Qui est à l'initiative de « Game Changers – Women in Agriculture » ?

« Game Changers – Women in Agriculture » a été initié par le ministère fédéral allemand de la Coopération internationale et du Développement (BMZ). La mise en œuvre et la coordination de l’initiative est assurée par l'Agence allemande de coopération internationale (GIZ GmbH) pour le BMZ.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter le projet sectoriel Zones Rurales Durables. Personne de contact : Dorothea Hohengarten.

 

 

Que faut-il également savoir ?

Le prix ne pourra pas être échangé contre une valeur monétaire, en espèces ou sous forme électronique. Il n'est pas non plus possible de restituer le prix. Les gains ne pourront être cédés. Tout recours juridique est exclu.